Le mot du maire

Chers concitoyens,

Le MaireAvec la parution de ce premier bulletin semestriel je souhaitais vous apporter quelques précisions sur le fonctionnement et le travail du Conseil Municipal au travers de ses commissions. Déjà réunies au moins une fois durant ce semestre, voire plusieurs pour certaines d'entre-elles, sous la responsabilité d'un vice-président, elles ont la charge de présenter au Conseil des propositions pour l'amélioration de notre cadre de vie et de notre vivre ensemble. Cela concerne aussi bien le domaine de la voirie, que la mise en valeur de notre espace public que le développement de notre patrimoine à fort potentiel touristique. Il ne faut pas oublier également notre engagement et notre action auprès de personnes moins favorisé.es, gage de cohésion sociale. Enfin ludiques ou culturelles les animations avec la participation des associations tout au long des prochains mois seront l'occasion de resserrer nos liens.

Je voulais vous donner un exemple de ce qu'est le travail en commission. Il est évident que la circulation routière dans la traversée de notre village est un problème majeur particulièrement sur la portion Le Bourg­Scourtils. De nombreuses plaintes remontent jusqu'à la mairie avec l'appui de la commission extramunicipale (ce qui .est l'objet de cette commission) sur la vitesse excessive de certains automobilistes. Nous avons donc entrepris une étude avec l'aide de représentants de la DDE pour essayer de trouver des solutions. Une parmi d'autres sera, pour que la vitesse sur la plus grande partie de la commune soit limitée à 50 km/h, de déplacer en amont les panneaux d'entrée du village, le maire ayant ainsi un pouvoir de police plus étendu pour prendre des arrêtés. De nouveaux panneaux « stop »' seront installés ou remplaceront certains « cédez le passage » peu respectés ; un passage piétons sera matérialisé à la gare en face de l'arrêt du bus pour permettre en particulier aux écoliers de traverser en toute sécurité.

En cette année d'élections et de nouvelle présidence nous serons attentifs aux décisions qui seront susceptibles d'être votées au niveau national : suppression de la taxe d'habitation, diminution des dotations par exemple de façon à ce que vous soyez informés sur l'incidence que cela pourrait avoir sur les finances de notre commune.


Guy MISPOULET
img_lateral_mairie_02.jpg

Le conseil municipal

Monsieur le Maire


Monsieur le Maire Guy Mispoulet

Guy Mispoulet

Les adjoints


Mme LANGLADE Françoise

Les conseillers municipaux



Mlle DELPECH Mélanie


M. TRUEL Fabien


M. MISPOULET Alain

       

Mme MAZET Émilie


M. REINAT Alain


M. BRUGUES Sébastien

Le personnel communal

Le personnel communal


Sandrine PANET PARAYRE
Secretaire de mairie


Carine LACARRIERE
Responsable de l'Agence Postale


Stéphane BOUDRIAUX


Geneviève LAPLANCHE

Le budget

Les réalisations

Mise aux normes des bureaux de la mairie
Fin mars les travaux de mise aux normes de la mairie ont été achevés. Ils portaient essentiellement sur la mise en place de matériaux coupe-feu dans les plafonds pour isoler les appartements de l’étage. Ces travaux nous ont permis de refaire une partie de l’électricité, de repeindre les murs, de changer le carrelage des bureaux du maire, des secrétaires et de l’accueil public. Le couloir donnant accès à l’étage a également été rénové avec en particulier avec la pose d’un nouvel escalier.
 

Les projets

Commission des travaux bâtiments et voirie

Le premier point concerne la sécurité routière. L’aménagement du carrefour du bourg en face de la mairie est en finalisation d’étude et sera réalisé cette année. Les priorités à droite sont de nos jours en voie de disparition. En effet elles sont de moins en moins respectées ce qui a conduit Mme la Préfète à envoyer une lettre de sensibilisation aux mairies afin d’installer des « Cédez le passage » ou des « Stop » sur les carrefours dangereux. Une étude globale sera faite cette année en espérant pouvoir réaliser les travaux en 2018.

Le deuxième point concerne l’entretien de la voirie. Pour les routes départementales, les virages de la D32 au niveau de Marbot et la D80 du Pont Roux à Pont Lafont sont en cours de réfection partielle. C’est-à-dire les bas-côtés et 50 centimètres de goudron sur les bords pour rattraper l’effondrement de talus. Pour les routes communautaires, CAUVALDOR refera en totalité la route de Loullié de la D80 à la limite avec Vayrac. Chaque commune a droit à une quantité linéaire de PATA (1), la nôtre n’est pas encore connue mais la priorité sera 60 mètres au Pont Roux ensuite 40 mètres à Laguillal et 150 mètres sur la route de Cabrejou.

Le troisième point concerne les bâtiments. Les travaux pour le presbytère devraient débuter au cours du deuxième semestre. Concernant la salle des fêtes, une réunion a été organisée en septembre dernier avec les présidents des associations Dionysiennes.Il en est ressorti une liste d’aménagements utiles dont l’installation d’une sono et la mise à disposition d’un projecteur. Le matériel de Dyonis Dance a été racheté par la commune est sera installés définitivement avec un système de branchement simplifié. Pour le reste des propositions elles seront étudiées cette année pour une réalisation en 2018.

Une étude est en cours pour l’éclairage public. L’idée est de remplacer la totalité des lampadaires énergivores par des lampadaires à LED. L’économie d’énergie n’est plus à démontrer mais en y rajoutant un peu de technologie nous pourrons programmer l’intensité de l’éclairage et donc baisser la lumière en pleine nuit plutôt que de l’éteindre, nous pourrons programmer d’éclairer plus fort le 14 juillet par exemple ou lors d’une manifestation. L’investissement soutenu par diverses aides écologique pourrait être étalé sur trois ans. Investir pour consommer moins est plus malin que d’éteindre la lumière. La lumière la nuit est moins anxiogène pour les habitants, améliore la sécurité, elle est un signe de présence humaine.

Enfin pour terminer le chemin de Malbouyssou sera goudronné cette année.

(1) PATA : Pour boucher les trous, l'agent municipal peut aller avec la remorque chercher du goudron à froid. On appelle ça le Point A Temps (PAT) et nous avons droit à l'équivalent de 270€ pour 2017.Le PATA c'est le Point A Temps Automatique. C'est à dire que le goudron est fait sur place et étalé à l’arrière du camion à chaud. Nous pouvons en commander soit pour boucher des trous soit pour refaire la route en surface.Cette année l'agent municipal aidé par une personne bouchera quelques trous sur l'ensemble de la commune et le PATA sera utilisé pour refaire certaines portions.

Les commissions

Les Comissions Communales
Commision Communication - premier trimestre 2017
Commision Action sociale - premier trimestre 2017